Extorsions par téléphone, comment gérer et supprimer la menace

Les extorsions par téléphone sont devenu un fléau en Amérique latine. Toute entreprise ou individu dans la région est susceptible de faire face à cette menace, directement ou indirectement. Pour beaucoup, ces appels ne sont qu’un inconvénient mais, avec des méthodes de plus en plus variées et personnalisées, la situation peut vite devenir grave.

La méthode habituelle, cherchant à convaincre la cible qu’un être cher a été enlevé, reste populaire. Cependant, la possibilité de trouver ou d’acheter des données personnelles et professionnelles online a donné lieu à de nouvelles menaces.

Grupo IRENA a conseillé des dizaines de clients à travers l’Amérique latine sur comment de telles tentatives d’extorsion, comment les gérer et sur les mesures à prendre après. Notre ligne d’assistance, Irena 24, est ouverte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour vous aider à faire face à ces menaces et à vous sentir en sécurité.

TOP 5 CONSEILS POUR REAGIR AUX EXTORSIONS

Raccrochez – les extorqueurs font des centaines d’appels. Le simple fait de raccrocher les fera probablement baisser les bras.

Ne répondez pas aux appels inconnus – si quelqu’un veut vraiment vous joindre, il vous rappellera.

Ne vous fiez pas à vos oreilles – cet enfant qui pleure n’est pas le votre, c’est un message pré-enregistré.

Ne leur dites rien – ils essaieront d’obtenir des informations de votre part pour que l’arnaque semble réelle.

Ne vous isolez pas – ils peuvent essayer de vous isoler, ce qui facilite la manipulation. Restez à proximité de vos proches ou contactez quelqu’un qui sait où vous êtes.

MODE OPÉRATOIRE

Les bases de toute extorsion par téléphone restent les mêmes: faire peur à la victime, l’isoler, obtenir rapidement des informations utiles et demander une rançon / un paiement rapide.

Le gouvernment mexicain qualifie ces crimes de kidnapping virtuels. Mais les techniques employées sont devenus plus sournoises. Les criminels peuvent faire croire à la cible qu’un membre de la famille a un besoin urgent d’argent. Ils peuvent vous faire croire que vous devez payer pour ne pas être inquiété ou même que votre domicile est sous surveillance au moment même. Cela peut sembler terrifiant mais il est extrêmement improbable que ce soit vrai. Une enquête a révélé que la majorité de ces appels provenaient de prisons mexicaines.

EXEMPLE CLIENT GRUPO IRENA

Une autre technique populaire consiste à appeler les résidences privées en milieu de journée, lorsqu’un employé domestique risque d’être seul à la maison. Chez un client de Grupo Irena, le criminel se présenta comme étant le notaire de la famille ayant besoin de fonds en urgence pour conclure un contact important. Cela s’est avéré efficace car la femme de ménage savait où était le coffre-fort et avait avoir peur de perdre son emploi. Heureusement, son employeur est arrivé chez lui à temps et a immédiatement raccroché. Ceci démontre l’importance de sensibiliser tout membre de votre équipe/personnel à ces menaces.

COMMENT COMBATTRE

En 2017, le Mexique a enregistré 7,5 millions d’appels téléphoniques d’extorsion. Cela a conduit le gouvernement à créer une hotline nationale (* 5533) et une appli permettant aux victimes de les signaler. Cependant, cela n’a pas eu beaucoup de succès, 93% de ces tentatives n’étant pas déclarées à la police. Les Mexicains trouvent que c’est soit une perte de temps ou que les policiers ne feraient rien. Avec seulement 4.4% des cas signalés résolus, il est difficile de les critiquer.

Par conséquent, il incombe aux individus, aux familles et aux entreprises de se protéger et leurs intérêts à l’avance:

Lorsque vous recevez un appel d’un numéro inconnu

– RACCROCHEZ! Rappelez-vous que l’extorsion ne peut fonctionner que si vous commencez une conversation avec le criminel. Le meilleur moyen d’éviter cela est simple. Raccrochez et ils vous laisseront tranquille.

– Ne répondez pas aux appels de numéros inconnus au premier essai (si quelqu’un veut vraiment vous parler, il vous rappellera). Si vous répondez, à la minute où vous vous sentez méfiant, raccrochez! La grande majorité des tentatives sont abandonnées à ce stade.

Si une conversation commence:

L’information c’est le pouvoir! Les escrocs n’ont pas de temps à perdre, ils veulent ramasser des indices pour pouvoir vous convaincre.

Ne croyez pas leurs mensonges: Vous risquez d’entendre la voix d’une femme ou d’un enfant, semblant avoir peur. C’est dans l’espoir, par exemple, qu’un parent désemparé laissera échapper le nom de leur enfant. Si vous êtes préoccupé, appelez votre proche ou un accompagnant / enseignant / collègue immédiatement pour le localiser.

La vérité peut cacher un mensonge: de nombreuses victimes sont tombées dans une arnaque parce que les criminels sont en possession de certaines informations réelles. Les entendre utiliser votre nom et savoir où vous vivez est certainement effrayant. Mais, plus que probablement, ils ont acheté une base de données de noms et d’adresses. Ils ne vous ciblent pas personnellement.

Pression verbale et astuces

Ralentissez: comme mentionné précédemment, ils veulent aller vite. Ils sont très habiles pour analyser les informations, rapidement déclarer leur demande de rançon et à tout faire pour que la personne paie. Cela inclut ne pas leur donner un instant pour respirer ou réfléchir. Les commandes sont exclues, les demandes sont répétées, des menaces sont faites pour maintenir la victime en déséquilibre. Répondez en posant des questions détaillées et auxquelles seule la personne prétendument enlevée pourrait répondre/

Alertez vos proches: Encore une fois, il est fort peu probable que votre enfant / conjoint / parent / parent de votre choix ait été enlevé. Cependant, pour être sûr, lorsqu’un appel comme celui-ci est en cours, contactez votre réseau.

Ne vous laissez pas isoler: Lorsqu’une victime s’engage avec le criminel, une tactique commune consiste à l’isoler. On peut demander à la personne de quitter son domicile ou son hôtel, d’acheter un autre téléphone portable, de déposer de l’argent dans une banque et elle sera menacée si elle ne se plie pas immédiatement. Cet isolement n’est pas forcément physique, on peut demander que la personne soit seule dans une pièce ou ne communique pas.

Ignorer le chantage (good cop/bad cop): pour maintenir la victime en déséquilibre, les criminels peuvent varier entre menaces directes, promettant de violenter la personne enlevée si une rançon n’est pas payée et jurer que tout ira bien si leurs demandes sont satisfaites.

Comment Grupo IRENA peut vous aider ?

Grupo IRENA est là pour aider ses clients à faire face à toute tentative d’extorsion. Si vous avez des doutes ou des inquiétudes pendant ou après une extorsion téléphonique, appelez-nous immédiatement. Nous procéderons à une analyse méthodique détaillée de l’événement et vous guiderons sur la meilleure voie à suivre. Si vous ne vous sentez pas en sécurité, nous pouvons également déployer une voiture de patrouille pour assurer la sécurité de votre domicile et de votre bureau.